Associés à une riche collection de plantes exotiques et d’arbres remarquables, les bambous constituent l’originalité botanique de La Bambouseraie qui fut créée en 1856 par Eugène Mazel, amateur passionné du monde végétal.

Des Jardins Exotiques, Magiques et Uniques

Forêt de bambous géants unique en Europe, arbres séculaires, aménagements paysagers exceptionnels tels le Bambusarium, le labyrinthe végétal, le jardin aquatique, le village laotien, les magnifiques serres victoriennes construites par Eugène Mazel… transportent le visiteur dans les pays lointains.

Les styles de ce jardin exotique

La surprenante et récente création d’Erik Borja, artiste paysagiste, d’un jardin de promenade à la japonaise : le Vallon du Dragon. Celui-ci s’insère non seulement dans la Bambouseraie mais aussi dans le paysage cévenol et les jardins exotiques surprennent ainsi plus d’un visiteur. Le Vallon du dragon joue sur la complémentarité du végétal et du minéral dans lequel les floraisons printanières et les couleurs d’automne ont un rôle majeur.

La philosophie de ces jardins exotiques

Fidèle à l’esprit de son créateur visionnaire et homme de coeur, Eugène Mazel, la Bambouseraie défend une approche à la fois humaine, botanique et culturelle de ce jardin dont la vocation est aussi de réunir et de rapprocher les hommes, de faciliter les rencontres, de croiser et de relier les savoirs et les passions.

Lieu d’échanges et de culture, cet arboretum unique en Europe, recense de très nombreuses espèces végétales dont les collections n’ont cessé d’être enrichies au fil du temps.